Début du procès Concordia en Italie

le
0
Le tribunal de Grosseto (Toscane) a commencé lundi ses audiences techniques, en présence du commandant du Costa Concordia, pour établir les responsabilités dans le naufrage.

La procédure judiciaire dans le naufrage du Concordia, qui avait fait trente-deux victimes le 13 janvier dernier devant l'île toscane du Giglio, entre ce lundi dans une phase active avec l'ouverture de la reconstitution ordonnée par le tribunal du chef-lieu Grosseto (250 kms au nord de Rome).

Un millier de parties concernées - familles de victimes, avocats, parties civiles, experts- ne faisaient enregistrer ce matin à l'entrée du «Teatro Moderno» réquisitionné pour servir d'enceinte judiciaire. Les murs étaient tapissés d'inscriptions en cinq langues (italien, français, espagnol, anglais et allemand) indiquant la procédure à suivre. Six guichets d'enregistrements ont été aménagés. Des carabiniers veillaient à ce que les participants ne portent sur eux aucun dispositif électronique. La salle peut accueillir 1300 personnes, mais 1003 trouveront un poste assis.

Le commandant du Concordia, Francesco Schettino, retenu principal responsable du désastre, est entré dans l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant