Début du grand remue-méninges sur la transparence de la vie politique

le
0
Une commission, un groupe de travail à l'Assemblée et des propositions de loi PS relancent le débat sur les pratiques des élus.

Conflits d'intérêts, cumul des mandats et fonctions, financement des partis... Pour oublier les affaires qui ont ponctué l'été, les politiques se sont lancés dans une nouvelle réflexion tous azimuts sur leurs pratiques, leurs droits et leurs devoirs. Et ils n'avaient pas à chercher bien loin pour trouver matière à débattre. De la polémique sur le cumul des fonctions de trésorier de l'UMP et de ministre du Budget par Éric Woerth à l'emploi de micropartis pour collecter des dons, façon Laurent Wauquiez ou Manuel Valls, en passant par l'émoi suscité à droite par la parution du dernier livre de Martin Hirsch, Pour en finir avec les conflits d'intérêts.

L'ancien haut commissaire aux Solidarités actives, justement, était entendu lundi par la commission de réflexion pour la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique, créée en septembre par Nicolas Sarkozy. «J'ai été frappé qu'on ne me demande rien quand je suis entré au gouvernement», a-t-il

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant