Début des travaux du synode, le pape appelle à la "franchise"

le
0

CITE DU VATICAN, 6 octobre (Reuters) - Le pape François a ouvert lundi au Vatican les travaux d'un synode extraordinaire qui doit aborder les questions du mariage, des couples homosexuels ou encore du contrôle des naissances, et il a demandé aux évêques de s'exprimer "avec franchise" et d'"écouter avec humilité". Après la cérémonie inaugurale de dimanche, 200 évêques du monde entier se sont retrouvés en compagnie du souverain pontife, lundi matin, et ont entamé les travaux de ce "Synode extraordinaire sur la pastorale de la famille dans le contexte de l'évangélisation", appelé à durer deux semaines. Le pape a dit poser "une condition de base pour que fonctionne ce synode: il faut parler clairement. Que personne ne dise 'cela ou ceci ne peut se dire'." "Il faut dire tout ce que l'on ressent, et en même temps, il faut écouter et accueillir avec un coeur ouvert ce que disent les frères. Avec ces deux comportements s'exerce la synodalité. Je vous demande cela : de parler avec parresia (le fait de parler librement et franchement) et d'écouter avec humilité", a déclaré lundi matin aux évêques le successeur de Benoît XVI. Ce synode, le premier depuis l'élection de François au trône de saint-Pierre en mars 2013, sera un test pour l'image que le pape veut donner de l'Eglise catholique: une Eglise plus proche des pauvres et de ceux qui souffrent, et qui ne soit pas obnubilée par des questions comme l'homosexualité, l'avortement et la contraception. Aucun changement n'est attendu dans l'immédiat après cette réunion, censée préparer un rassemblement plus large des prélats catholiques en 2015, au cours duquel seront soumises au pape des propositions susceptibles de déboucher sur une évolution en matière de famille et de morale sexuelle. Les réunions de la hiérarchie catholique se tiennent à huis clos et le Vatican ne prévoit pas de diffuser des textes ou des résumés écrits des interventions des uns et des autres. (Philip Pullella; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant