Début des soldes aujourd'hui dans l'est de la France

le
0
Les départements de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, des Vosges et de la Moselle bénéficient d'une dérogation leur permettant de s'aligner sur la réglementation en vigueur en Belgique et au Luxembourg.

Avec une semaine d'avance sur le ­reste de la France, les soldes d'hiver démarrent ce mercredi dans les départements de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, des Vosges et de la Moselle, proches de la Belgique et du Luxembourg. Ils bénéficient en effet d'une dérogation leur permettant de s'aligner sur la réglementation en vigueur dans ces deux pays. Partout ailleurs, les consommateurs devront attendre le 9 janvier pour faire de bonnes affaires. Cette année, les rabais pourraient atteindre entre 60 et 70 % dès les premiers jours, selon Jean-Michel Silberstein, délégué général du Conseil national des centres commerciaux (CNCC).

Pour les commerçants, l'enjeu est crucial. En 2012, les ventes de textile ont en effet baissé (-2,1 %), et ce, pour la cinquième année consécu­tive. Les soldes d'hiver, qui s'étaleront sur cinq semaines, permettront-elles d'inverser la tendance? Les professionnels ne sont guère optimistes. En cette période de crise, les Français rognent sur leurs dépenses d'habillement. Pour ne rien arranger, le début d'hiver plutôt doux n'incite guère à acheter des manteaux.

Par ailleurs, «l'impact des soldes flottants et des promotions qui se multiplient tout au long de l'année, n'est pas non plus de nature à aider», souligne Bernard Morvan, président de la Fédération nationale de l'habillement (FNH). Avant Noël, bien des enseignes avaient déjà multiplié les promotions, avec des réductions allant jusqu'à 30 %. D'autres, telles Etam ou Naf Naf, ont attendu le 26 décembre pour proposer des rabais atteignant parfois 40 %. Dans ce contexte, les consommateurs n'ont que l'embarras du choix pour acheter à petits prix... Dont celui de reporter leurs achats jusqu'à la prochaine promo.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant