Début de semaine dans le rouge pour Wall Street

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Abhiram Nandakumar

NEW YORk (Reuters) - Wall Street a terminé la première séance de la semaine sur une perte, les investisseurs ayant décidé de marquer une pause après un rally qui a permis aux indices de récupérer de la tourmente qui les avait secoués en début d'année.

Le marché est, ces derniers temps, particulièrement à l'écoute de la Réserve fédérale. Si la présidente de la Fed Janet Yellen recommande d'être prudent pour ce qui est de relever les taux, d'autres responsables de l'institut d'émission se sont montrés plus volontaristes, au moins en paroles.

Ainsi, Eric Rosengren, le président de la Fed de Boston, a dit ce lundi que la Fed relèverait probablement ses taux directeurs avant le moment anticipé pour l'instant par les marchés financiers car les risques internationaux auxquels est exposée l'économie sont en train de s'atténuer.

Si la Fed anticipe a priori deux hausses des taux cette année, les traders n'en escomptent qu'une, selon FedWatch, un programme de CME Group.

L'indice Dow Jones a cédé 55,75 points (0,31%) à 17.737 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 6,65 points (0,32%) à 2.066,13. Le Nasdaq Composite a laissé 22,75 points (0,46%) à 4.891,8.

Huit des 10 grands indices sectoriels de l'indice S&P-500 ont fini dans le rouge. Les gains des valeurs de la santé, dont l'indice a gagné 1,02%, ont permis de limiter les pertes de la journée.

Les plus fortes pertes reviennent aux valeurs industrielles et aux valeurs des ressources naturelles, dont les indices respectifs ont tous deux perdu 0,97%.

Aux valeurs individuelles, Virgin America a bondi de près de 42%, la compagnie aérienne étant rachetée par Alaska Air, qui a cédé elle 3,8%.

L'armurier Smith & Wesson a décroché de 18%, Cowen ayant réduit sa recommandation à "performance en ligne".

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant