Début de séance indécis à la Bourse de Paris

le
0
Un opérateur de marchés. (© DR)
Un opérateur de marchés. (© DR)

(lerevenu.com) - «En ce début d'année, les sources de volatilité se multiplient», souligne dans une note le courtier Aurel BGC. Le marché a ouvert en nette baisse (-0,71%) avant de se reprendre quelque peu.

La chancelière Angela Merkel a suscité dimanche la controverse en Allemagne, jusqu'au sein de sa majorité politique, après une information de presse selon laquelle elle était prête à laisser sortir la Grèce de la zone euro en cas d'arrivée au pouvoir de la gauche radicale dans ce pays. La dissolution mercredi du Parlement grec a marqué le début d'un sprint électoral et de tractations politiques tous azimuts en vue des législatives du 25 janvier qui pourraient raviver des tensions au sein de la zone euro en cas de victoire du parti de gauche Syriza.

Si la séance s'annonce calme, avec un agenda macroéconomique clairsemé en dehors du chiffre provisoire de l'inflation en Allemagne et du chômage en Espagne pour le mois de décembre, la semaine sera riche en indicateurs des deux côtés de l'Atlantique.

«La façon dont les marchés vont se comporter cette année dépend à nouveau du fait que les banques centrales vont rester accommodantes ou non en 2015», fait remarquer Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

En France, le président François Hollande a assuré sur France Inter qu'il «ferait tout» pour que la croissance en France

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant