Début de séance en ordre dispersé pour les Bourses européennes

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES ÉVOLUENT EN ORDRE DISPERSÉ EN DEBUT DE SÉANCE
LES BOURSES EUROPÉENNES ÉVOLUENT EN ORDRE DISPERSÉ EN DEBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Après avoir ouvert en baisse, les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé mercredi dans les premiers échanges, dans un contexte marqué par une légère hausse de l'euro, la publication de nouveaux indicateurs macroéconomiques chinois mitigés et l'attente des chiffres de l'emploi américains.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,08% (+4,10 points) à 5.037,74 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,28% tandis qu'à Londres, le FTSE prend 0,3%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,07% et le FTSEurofirst 300 0,1%.

Portés par la chute des cours du pétrole, la faiblesse de l'euro et le programme d'assouplissement quantitatif de la zone euro, le CAC 40 (+17,8%) et le DAX (+22%) ont affiché sur les trois premiers mois de l'année 2015 leur meilleure performance trimestrielle depuis 1998.

La hausse a été moins marquée pour la Bourse de Londres (+3,15%) sur la période, plombée par la vigueur de la livre sterling et l'importance du compartiment des matières premières, qui souffre de la bonne tenue du dollar, de la place britannique.

A l'inverse des places de Paris et de Francfort, l'euro a subi sur les trois premiers mois de l'année son pire trimestre face au dollar depuis sa création, en raison surtout de la BCE et des inquiétudes sur la Grèce.

Les discussions engagées à Bruxelles entre la Grèce et ses créanciers internationaux ont été interrompues mardi sans qu'un accord ait pu être conclu sur les projets de réformes d'Athènes, destinés à débloquer une nouvelle aide, ont dit des représentants des deux parties.

Le ministre de l'Economie grec a cependant dit mercredi escompter un accord sur les réformes avec les créanciers de la Grèce la semaine prochaine.

Ces propos expliquent peut-être la hausse de 0,16% de l'euro face au dollar.

Les cours du pétrole sont toujours en baisse en raison de la poursuite des discussions sur le nucléaire iranien. Le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, a parlé de "progrès importants sur les sujets cruciaux" aux négociations en cours à Lausanne sur le programme nucléaire de l'Iran, a dit mercredi son ministère.

Les négociations de Lausanne sur le nucléaire iranien ont franchi la date-butoir du 31 mars et sont entrées mercredi dans leur septième jour consécutif. Outre Pékin, l'Iran et la Russie ont affiché un certain optimisme ces dernières heures.

Après avoir fait du surplace au premier trimestre (-0,04%), le cours de l'or progresse de 0,2% à la faveur de la baisse du dollar.

Du côté des valeurs individuelles, l'action Neopost perd plus de 7% après que le groupe de services postaux a dit mardi anticiper une nouvelle baisse de sa marge en 2015 en raison de la poursuite de ses investissements destinés à développer son activité de logistique au détriment du courrier, en déclin.

A l'autre bout du spectre, le titre Barry Callebaut s'envole de plus de 8%, affichant la plus forte hausse de l'indice Stoxx 600, après que le groupe chocolatier suisse a fait état de résultats semestriels supérieurs aux attentes.

Les chiffres des créations d'emplois aux Etats-Unis, qui selon les économistes pourraient dépasser la barre des 200.000 pour le 13e mois de suite, doivent être publiés vendredi, jour où la plupart des marchés actions seront fermés pour cause de Vendredi Saint.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant