Début de quatrième trimestre atone sur les marchés

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens ont débuté le quatrième trimestre sur une note prudente. Le CAC 40 a terminé sur une hausse symbolique de 0,12% à 4 453,56 points. L'Eurostoxx 50 a abandonné 0,14% à 2 998,11 points alors que la Bourse de Francfort était fermée aujourd'hui en raison de la fête nationale allemande. A Wall Street également, la prudence est de mise. Le Dow Jones cède 0,35% à 18 244 points à l'approche de la mi-séance.

Les investisseurs ont limité leurs prises de risques dans l'attente du dénouement du dossier Deutsche Bank. La première banque allemande serait sur le point de conclure un accord à l'amiable avec le département américain de la Justice pour abaisser de 14 à 5,4 milliards de dollars le montant de l'amende à payer pour régler un litige lié à la vente de titres à risque (subprimes) adossés à des créances hypothécaires.

Focalisés sur les risques qui pèsent sur la santé financière de la Deutsche Bank et, par effet domino, sur le système financier européen, les investisseurs n'ont guère prêté attention à la publication d'une série d'indicateurs économiques encourageants, tant en Europe qu'aux Etats-Unis.

L'indice manufacturier définitif réalisé par le cabinet Markit auprès des directeurs d'achats (PMI) de la zone euro s'est établi en septembre à 52,6 après 51,7 en août, se maintenant éloigné du seuil de 50 séparant la contraction de la croissance.

Aux Etats-Unis, l'activité du secteur manufacturier a affiché une croissance plus marquée que prévu au mois de septembre, après une contraction en août. L'indice ISM s'est en effet établi à 51,5 le mois dernier, contre 49,4 le mois précédent et alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un indice à 50,3.

Dans ce contexte prudent, les valeurs défensives ont tiré leur épingle du jeu. En hausse de 2%, Capgemini a terminé en tête du CAC 40 devant Danone (+1,7%) et Air Liquide (+1,2%). Preuve de la défiance persistante pesant sur le secteur financier européen liée à la Deutsche Bank, Axa a abandonné 1,08% et Société Générale, 1,02%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant