Début de la troisième session de discussions USA-Cuba

le
0

LA HAVANE, 16 mars (Reuters) - Cuba et les Etats-Unis ont repris lundi leurs discussions visant au rétablissement de leurs relations diplomatiques, cette troisième session se tenant à huis-clos. La secrétaire d'Etat adjointe Roberta Jacobson a eu une réunion à La Havane avec Josefina Vidal, responsable des Affaires américaines au ministère cubain des Affaires étrangères. Les deux femmes avaient mené leurs délégations respectives sous l'oeil des caméras à la Havane en janvier et à Washington en février, mais les journalistes ont été exclus de cette troisième session. Avant d'accepter de rétablir les relations diplomatiques, Cuba veut notamment voir son nom ôté de la liste des Etats soutenant le terrorisme tenue par le département d'Etat. Les Etats-Unis de leur côté veulent pouvoir augmenter le nombre de personnes présentes dans leur représentation à La Havane et que leurs diplomates ne se voient opposer aucune restriction à leur déplacements sur l'île. Entre la fin des deux premières sessions et l'ouverture de cette troisième, les Etats-Unis ont signé le 9 mars un décret classant le Venezuela comme une menace pour leur sécurité et ont ordonné que des sanctions soient imposées à sept membres de l'administration, ce qui a provoqué le rappel du chargé d'affaires vénézuélien à Washington. ID:nL5N0WC0AC Washington estime que le problème lié au Venezuela ne doit pas affecter les discussions à Cuba. Le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez a estimé que les Etats-Unis avaient "provoqué d'importants dégâts". Barack Obama avait indiqué à Reuters lors d'une interview le 2 mars qu'il espérait que les Etats-Unis ouvriraient une ambassade à Cuba avant le Sommet des Amériques prévu à Panama les 10 et 11 avril. Lors de ce sommet, le président américain pourrait avoir sa première rencontre en face-à-face avec son homologue cubain Raul Castro depuis leur poignée de mains aux funérailles de Nelson Mandela en décembre 2013. (Daniel Trotta à La Havane et Arshad Mohammed à Washington; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant