Début d'année morose pour l'activité TGV de la SNCF

le
0
Les ventes de billets de TGV ont flanché de 4,4% en janvier et février, selon Les Échos . Une baisse qui s'explique par un calendrier scolaire défavorable et une concurrence toujours vive des compagnies aériennes low-cost. L'offre à bas prix de la SNCF, Ouigo, tire son épingle du jeu.

La SNCF peine à écouler ses billets de TGV en ce début d'année. Les recettes de l'activité grande vitesse de l'opérateur férroviaire auraient reculé de 4,4% en janvier et février, par rapport à la même période l'an dernier, selon Les Échos . Sur le seul mois de février, ce recul aurait atteint 7%, indique au quotidien une source interne. Une information que la SNCF, sollicitée par Le Figaro.fr, se refuse à commenter. Pour autant, plusieurs facteurs peuvent expliquer cet hiver maussade pour les voyages en TGV.

A commencer par le calendrier scolaire, très décalé, qui a reporté les vacances d'hiver des Parisiens (la zone à plus forte activité pour le tourisme) à la pr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant