Début d'année difficile à la Bourse de Paris

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

(lerevenu.com) - Pour cette séance de reprise, l'indice français a perdu 140,93 points, à 4.111,36 points, dans un volume d'échanges nourri, de 4 milliards d'euros. Vendredi, il avait reculé de 0,48%. «C'est la vraie rentrée en termes de volumes d'échanges et l'année commence difficilement», commente Xavier de Villepion, vendeur d'actions chez HPC.

Pour Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse, «c'est une nouvelle phase de stress sur les marchés, dont la baisse s'explique par plusieurs facteurs. La baisse du pétrole, notamment est anxiogène pour les marchés parce qu'elle se fait très rapidement, ce qui déstabilise les positions de certains fonds.» En effet, le pétrole a poursuivi sa chute à New York : il est à ses plus bas niveaux en près de six ans, ce qui pesait sur le secteur en France, en particulier Total.

En outre, la zone euro a inquiété les marchés, en particulier les investisseurs américains, alors que l'euro s'enfonce sous les 1,20 dollar. «Deux thèmes hantent les marchés en zone euro, à savoir l'hypothétique sortie de la Grèce de l'euro et la faiblesse de l'inflation en Allemagne», reflet d'une économie à la peine dans la région, souligne M. de Villepion. Concernant la Grèce, la chancelière Angela Merkel a suscité dimanche la controverse en Allemagne, après une information de presse selon laquelle elle était prête à

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant