Debory Eres évalue l'épargne retraite des Français à 675 milliards d'euros

le
0

(NEWSManagers.com) -

L'épargne retraite des Français s'élève à 675 milliards d'euros fin 2012, en hausse de 39% depuis 2003 (486 milliards d'euros), selon des estimations de la plate-forme Debory Eres qui dans le cadre des résultats de son Observatoire des retraites européennes, quantifie pour la première fois l'ensemble de l'épargne retraite financière en France en incluant toutes ses composantes : produits bancaires et d'assurance, épargne individuelle et collective, produits dédiés à la retraite ou non. Généralement les études se limitent aux produits dédiés à la retraite, mais ceux-ci ne représentent qu'une partie de l'épargne retraite dans la mesure où d'autres placements sont aussi utilisés partiellement pour cet objectif. Nous avons démarré l'analyse fin 2003 avant la réforme Fillon qui a créé le PERP et le PERCO.

L'épargne retraite représente ainsi 22% de l'épargne financière totale contre 26% en 2003. Les versements en vue de l'épargne retraite ont représenté près de 40 milliards en 2012 (35 milliards en 2003).

La structure de l'épargne retraite s'est modifiée en 10 ans. L'épargne retraite " pure " (Madelin, PERP, PERCO, article 83-39-82, PERE, PREFON, COREM,...) a connu une croissance de 136% sur la période notamment grâce aux produits créés par la loi Fillon (PERP, PERCO) et représente 22% des encours d'épargne retraite.

L'épargne retraite d'entreprise ou collective (PEE, PERCO, art 83-39-82 et PERE) a de son côté doublé sur la période et représente désormais 19% de l'épargne retraite, alors que l'épargne individuelle n'a crû que de 30%.

Par famille de produits, l'épargne retraite reste concentrée dans l'assurance vie et les valeurs mobilières. Mais la part de l'assurance vie a baissé de 47 à 45% entre 2003 et 2012 notamment car la part de l'assurance vie affectée à la retraite a fortement chuté de 36% à 21%.

En revanche, la part de l'assurance retraite collective (articles 83, articles 39, ...) a fortement augmenté de 9 à 13%, celle de l'épargne salariale aussi de 4 à 6%, tout comme celle de l'assurance retraite individuelle (Madelin, PERP, ...) de 4 à 8%.

" On peut anticiper que dans le futur la part de l'assurance vie va baisser au profit de l'épargne collective et de l'épargne retraite " pure " et par conséquent que la part de l'épargne affectée à la retraite augmentera par rapport à l'épargne financière dans son ensemble" , estime Debory Eres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant