Débat télévisé : Bayrou  tente un passage en force

le
4
Crédité de 10 à 12 % des intentions de vote, loin des 18,57 % des suffrages qu'il avait recueillis à l'époque, le candidat du MoDem repart sur le sentier de la guerre contre une presse

La croisade de François Bayrou contre les médias s'était révélée porteuse en 2007. Aujourd'hui crédité de 10 à 12 % des intentions de vote, loin des 18,57 % des suffrages qu'il avait recueillis à l'époque, le candidat du MoDem repart sur le sentier de la guerre contre une presse qu'il accuse d'être «perdue en Sarkholland». Son cheval de bataille: le débat à dix que le service public devrait se faire un «devoir» d'organiser avant le premier tour, et «en début de soirée».

Il a lancé son premier assaut en meeting à Dijon, lundi soir: «Cela fait des mois et des mois qu'on nous balade en nous présentant un deuxième tour tout fait.» Mardi, il a amplifié la charge. Il a dénoncé sur RTL «une entente clandestine entre François Hollande et Nicolas Sarkozy pour ne pas débattre» puis a accusé, sur La Chaîne parlementaire, le «monde médiatique» de «ne pas faire son boulot». Convaincu qu'«il n'existe aucune excuse d'aucune sorte, pour la télévision publi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 4 avr 2012 à 09:32

    JPi - Si les journalistes faisaient leur boulot, aujourd'hui, nous parlerions de diminution des dépenses de l'état plutôt que de taxations nouvelles ou d’emprunts supplémentaires ou d'insultes entre candidats. Mme Ferrari est inexistante dans ces débats de candidatures à l'élection présidentielle

  • M4189758 le mercredi 4 avr 2012 à 09:31

    JPi - Les salaires des fonctionnaires européens sont trop élevés et les montants des primes (expatrié, allocations familiales... ) ne sont plus justifiés dans une Europe unie. Moins 20 % leur donnerait encore des salaires bien mérités.

  • M4189758 le mercredi 4 avr 2012 à 09:20

    JPi - Plafonnement des retraites payées par l'état ce n'est pas une 'diminution' des retraites. C'est dire que l'état n'a plus les moyens de payer des retraites de 19.000 euros par mois. Fin des cumuls de retraites concerne surtout celles des polis tiques. Si Mr Bayrou ne le dit pas qui va le dire. Fr Hollande propose une diminution de 30% des salaires des polis tiques. Bon début. Ou en est Mr Bayrou ?

  • M4189758 le mercredi 4 avr 2012 à 09:17

    JPi - Tenir jusqu’à l’élection et après moi le déluge, c'est le programme de l'UMP. De la gauche - Devenir président et proposer les mêmes suicides économiques qu'en 81 . Je vote pour la fin des abus: 1-Fin des guerres 2- Fin des 35 h , 3 - Plafonnement des retraites payées par l’état , 4 - Réduction (-20%) des salaires de la fonction publique européenne , 5 - Fin des niches fiscales, 6 - Taxation des parachutes dorés, des primes, des salaires mirobolants, bonus.