Débat sur le prix payé pour la libération de Gilad Shalit 

le
0
La dirigeante de Kadima, Tzipi Livni estime que l'accord conclu avec le Hamas «renforce» le mouvement islamiste.

Tout le monde se félicite de la libération du soldat Gilad Shalit, et Tzipi Livni a profité de son passage à Paris pour remercier la France du soutien apporté à Israël dans cette longue épreuve. Le prix payé, avec l'élargissement de plus d'un millier de prisonniers palestiniens, n'en a pas moins ouvert un vaste débat en Israël.

La dirigeante de Kadima, principal parti de l'opposition israélienne, estime que l'accord conclu avec le Hamas «renforce» le mouvement islamiste palestinien et «risque de nuire stratégiquement à Israël». Ces propos, formulés dimanche, ont fait la une de la ­presse, alors que le pays fêtait encore le retour chez lui du jeune sergent, après plus de cinq ans de captivité.

Pour Tzipi Livni, la liste des prisonniers libérables dans un deuxième temps (jusqu'à présent 477 sont sortis de prison ; il en reste 550 qui doivent être libérés dans les deux mois) devrait être «concertée» avec le président de l'Autorité palestinienne, Ma

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant