Débat sur la PMA en prison

le
1
L'Académie de médecine se dit favorable à un accès des détenus à la procréation médicalement assistée, mais dans un nombre de cas très limités.

Peut-on priver un détenu du droit de procréer? La question est venue d'un médecin de la maison d'arrêt de Fresnes confronté à des demandes «de plus en plus pressantes» d'aide à la procréation médicalement assistée (PMA). Des hommes condamnés à de lourdes peines ou des couples dont les deux conjoints sont incarcérés demandent à bénéficier d'une aide médicale, de peur que l'âge de concevoir un enfant ne passe derrière les murs de la prison. «À l'heure actuelle, ces dossiers sont traités par les centres de PMA dont les réponses sont très variables», indique le praticien hospitalier, qui souhaitait voir s'ouvrir une réflexion sur le sujet.

Saisie en 2011, l'Académie nationale de médecine a rendu ses conclusions ce mardi. Après avoir auditionné des spécialistes de la fécondation in vitro, des fonctionnaires de l'Admin...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le mardi 23 oct 2012 à 22:52

    TOUS A LA MANIF CONTRE LE PS ET SES AFFIDES ! Depuis le 6 Mai vous en avez assez de ce gouvernement et d'être pris pour des vaches à lait. Le moment est venu de manifester et arrêter de se faire traire ! VENEZ DIMANCHE 25 NOVEMBRE A 15 H A PARIS au TROCADERO avec tous vos amis, votre famille, vos voisins, vos collègues ! Plus nous serons nombreux plus nous serons écoutés ! http://www.facebook.com/pages/NON-AU-PS/210687468999608#