Débat sur la laïcité : Sarkozy fixe ses objectifs

le
0
Fillon a renouvelé mardi ses consignes de prudence devant les députés UMP.?

Débat sur l'islam ou débat sur la laïcité? Pour François Fillon, c'est surtout «le mot débat qui agace». Jean-François Copé se défend, en se prévalant de l'onction présidentielle. Mardi matin, lors du petit déjeuner de la majorité, Nicolas Sarkozy a répété qu'il souhaitait un débat sur la laïcité. Mais pas un débat centré sur l'islam, qui «stigmatiserait les musulmans». Recevant lundi à déjeuner une dizaine de députés, il a été plus affirmatif encore: «Copé a raison de poser ce débat important. J'ai des choses à dire sur ce sujet. Je m'exprimerai le moment venu.»

Selon plusieurs dirigeants de la majorité qui l'ont croisé ces derniers jours, «Sarkozy considère que ce débat est important pour l'électorat traditionnel de la droite, que la question de l'islam inquiète. Mais il considère aussi que ce débat ne doit pas s'éterniser.» Soucieux que ce débat celui-ci «débouche sur du concret», le chef de l'État est revenu sur trois sujets qu'il

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant