Débat : les sportifs doivent-ils être exemplaires ?

le , mis à jour à 09:45
0
Débat : les sportifs doivent-ils être exemplaires ?
Débat : les sportifs doivent-ils être exemplaires ?

Knysna, Paris truqués, virée nocturne, sex-tape, coup de boule, Periscope, Zahia... L'histoire récente du sport français est traversée par des spasmes réguliers. Si elles ont rarement de grandes conséquences sur le terrain de la justice, ces affaires portent un coup sérieux à l'image des sportifs en général et des footballeurs en particulier. Ces derniers sont souvent, aux yeux du grand public, les coupables emblématiques des dérives du sport business, ceux qui dévoient sans vergogne «les valeurs du sport».

A moins de trois mois de l'Euro, Didier Deschamps doit composer avec les démêlés judiciaires de Karim Benzema, mis en examen pour complicité dans l'affaire de chantage à l'encontre de Mathieu Valbuena. Le sélectionneur s'offusque des questions sur le devoir d'exemplarité de ses Bleus. « Tous les gens qui peuvent représenter notre pays doivent l'être », a martelé DD la semaine dernière en réponse aux propos du Premier ministre, Manuel Valls, et du ministre des Sports, Patrick Kanner, qui remettaient en question le probable retour en bleu de l'attaquant du Real Madrid. Hier dans «Stade 2», le locataire de Matignon a réaffirmé sa position. «Un sportif quel qu'il soit doit être exemplaire. Je ne veux pas polémiquer avec Karim Benzema, par ailleurs un formidable footballeur. Mais chacun dans la société joue son rôle et un sportif aujourd'hui beaucoup plus qu'il y a quelques années.»

Quand les récents gouvernements n'ont pas hésité à accueillir en leur sein des membres condamnés par la justice et que les frasques des artistes suscitent rarement la réprobation, les sportifs semblent condamnés à s'ériger en parangons de vertu ou incarner des héros au-dessus des vicissitudes humaines. Cette exigence vient certainement des valeurs communes qui régissent le sport et l'éducation : respect de la règle et de la hiérarchie, probité, équité ou savoir-vivre. Dans le cas des équipes de France, c'est ainsi le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant