Débat : contre le terrorisme, des théologiens proposent une réforme islamique

le , mis à jour à 17:05
1
Débat : contre le terrorisme, des théologiens proposent une réforme islamique
Débat : contre le terrorisme, des théologiens proposent une réforme islamique

«Il y a du désordre dans la maison Islam, lance l'écrivain Ghaleb Bencheikh. On est en train de commettre l'irréparable : le terrorisme, au nom de cette tradition. Il est temps d'en sortir !» Sur l'invitation de l'homme d'affaires Felix Marquardt, l'islamologue et le philosophe français Alain Finkielkraut ont débattu sur ce thème à l'occasion de la première réunion annuelle du « Forum Mondial pour une réforme islamique », mardi 21 avril à Paris. A propos du terrorisme, «il y a la réponse qui consiste à dire "pas d'amalgame", et on en est fatigués de cette réponse, explique Ghaleb Bencheikh. Et il y a celle qui dit "hélas oui, ça a à voir avec l'islam", ce n'est pas que ça... Il faut savoir extirper le terrorisme de l’islam».

Face à face pendant une heure, les deux philosophes tombent d'accord sur ce diagnostic amer. «Nous avons vécu sur la défaite de la pensée », résume Bencheikh, faisant au passage référence à l’un des livres d'Alain Finkielkraut («La défaite de la pensée»). De son côté, l'académicien exprime frontalement son inquiétude : «Y a-t-il un Islam modéré ? Y a-t-il une alternative réelle à l'extrémisme, au salafisme, qui se répandent dans notre pays?» Pour lutter contre le terrorisme et l'obscurantisme, Ghaleb Bencheikh propose le début d'une réponse : «La culture, l'éducation, l'esprit critique, les beaux-arts et les belles lettres...».

«Montrer que les musulmans sont capables d'accueillir la contradiction»

Avant d’organiser ces diners-débats, Felix Marquardt, s'est fait connaître dans une tribune très médiatisée en 2012, «Barrez-vous !», exhortant les jeunes Français à quitter le pays. Converti à l'islam depuis 11 ans mais pratiquant sa religion depuis 2014 seulement, cet ancien directeur de la communication de l'International Herald Tribune souhaite user de son réseau et de ses compétences pour inciter les imams à initier une réflexion sur l'Islam ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 le vendredi 24 avr 2015 à 17:02

    Très bonne initiative!! à suivre...