Débat autour de l'interdiction du diesel en ville

le
0
Le député socialiste Jean-Marie le Guen et le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé militent pour bannir d'ici à trois ans le carburant dans les grandes agglomérations. Le gouvernement temporise.

Interdire les voitures qui roulent au diesel dans les centres-villes? Une «décision incontournable» pour le député socialiste de Paris Jean-Marie Le Guen, qui y voit l'une des solutions pour lutter contre les particules fines. «Il ne s'agit pas de punir (les automobilistes), il s'agit de prévenir des conséquences qui de toute façon devront être prises», a-t-il déclaré sur RTL vendredi matin, avant l'ouverture de la conférence environnementale. «À un moment ou à un autre, la justice, la Cour européenne nous dira d'arrêter d'avoir ce niveau de particules et donc il faut prévenir cela.» Selon un bilan annuel du ministère de l'Écologie, près de 12 millions de Français ont vécu en 2011 dans des zones où la pollution aux particules fines a excédé les normes européennes.

«Des mesures européennes commencent à se mettre en place et nous, comme souvent, nous sommes à la traîne», a regretté sur Europe 1 le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé. Le patron du

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant