Dean Wells, hooligan repenti

le
0

En 2010, Dean Wells, alors défenseur central d'un club amateur anglais, participe à une baston générale entre supporters. Condamné à un an de prison, il a retrouvé le chemin des terrains après avoir purgé sa peine. Récit d'une rédemption, entre alcoolisme, hypnose et interdiction de stade.

"On est allés à Londres pour boire, et la bière nous est vite montée à la tête. Un pote a vu quelque chose sur Facebook, et en deux secondes, c'était organisé. Quelqu'un a eu la brillante idée de les rencontrer à Liverpool Street Station et ça a vite dégénéré." Les explications sont celles d'un footballeur à part. Dean Wells, la trentaine et une dégaine à faire pâlir tout les hipsters d'outre-Manche, a arpenté les terrains et les bars anglais. Le défenseur tente aujourd'hui de se défaire de son furtif passé de hooligan. En mai 2010, il participe à un fight organisé entre les supporters de Brentford et Leyton Orient. À l'époque capitaine de l'équipe amateur de Hampton and Richmond Borough, Wells est condamné à un an de prison et à une longue interdiction de stade suite à cette baston générale. Depuis, il poursuit sa réhabilitation et a même retrouvé les terrains, à Stevenage, sous les ordres d'un certain Teddy Sheringham.


Interdit de stade pendant sept ans


L'histoire d'amour entre Brentford et Wells débute très tôt. En octobre 2003, Dean Wells fait sa première et dernière apparition pour son club formateur. Libéré par le club qu'il supporte, le défenseur central rejoint Hampton and Richmond Borough en 2004. Loin des terrains professionnels, Wells dispute l'Isthmian League, championnat régional qui regroupe des équipes amatrices de Londres, de l'Est et du Sud-Est du royaume. Avec le club de la banlieue d'Hampton, Wells remporte un titre lors de la saison 2007-2008 et connaîtra les joies de la montée en Conference South. Jusqu'ici, une carrière faite de terrains boueux et de troisièmes mi-temps, pour celui qui est devenu capitaine des "Beavers" lors de la saison du titre. Mais une soirée arrosée va changer la trajectoire du natif d'Isleworth. Ce 8 mai 2010, il n'y a pas grand-chose à fêter. C'est la dernière journée du championnat pour Brentford, club de ses premières amours. Son équipe actuelle d'Hampton vient de perdre en finale de play-off face à Hayes & Yeading United. Wells part donc en week-end à Londres avec quelques amis. Brentford affronte Hartlepool. Non loin de là, Leyton Orient joue à la maison face à Colchester. Le moment choisi par certains supporters pour organiser une baston dans les rues de Londres. Le…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant