De retour, les constructeurs américains parient sur les petites voitures 

le
0
Poussés au bord du gouffre en 2009 pour avoir abandonné le créneau des petits et moyens véhiculesà leurs rivaux asiatiques, ­General Motors, Ford et Chrysler ne veulent pas commettre deux fois la même ­erreur.

C'est par une pluie de papillons bleus en papier, symbole du respect de l'environnement, que s'est achevée la conférence de presse de Ford. Riche en nouveautés, le Salon de ­Detroit a retrouvé son lustre, après deux éditions lugubres. Mais l'époque des excès et du culte des grosses cylindrées, où l'on voyait une Jeep briser un mur de verre ou des ­pick-up vrombissant au milieu d'un troupeau de vaches texanes, est révolue. Les constructeurs américains sont de retour, avec des ventes en hausse et - pour GM et Ford - de ­solides profits. La crise les a cependant assagis: place à la sobriété et aux petites ­voitures.

Certes, l'an passé, deux pick-up sont arrivés en tête des immatriculations outre-Atlantique: le Ford F 150 et le Chevrolet Silverado. Sur un marché en hausse de 11 %, les ventes de «trucks» (pick-up et 4 × 4) ont bondi de près de 18 %, tandis que celles de berlines n'augmentaient que de 5 %.

Poussés au bord du gouffre en 2009 pour avoir abando

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant