De retour à l'Assemblée, Filippetti promet de «soutenir le gouvernement»

le
0
De retour à l'Assemblée, Filippetti promet de «soutenir le gouvernement»
De retour à l'Assemblée, Filippetti promet de «soutenir le gouvernement»

Fin août, elle choisissait «la loyauté à (ses) idéaux». L'ex-ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, qui a emboîté le pas à Arnaud Montebourg et Benoît Hamon en quittant le gouvernement lors du dernier remaniement, a retrouvé son siège de députée de Moselle.

Comme les autres anciens ministres, Benoît Hamon et Frédéric Cuvillier, c'est ce mardi qu'elle a fait son retour à l'Assemblée nationale. L'occasion pour elle de rappeler qu'elle fait «partie de la majorité». Mais surtout de promettre, au micro de LCP : «En tant que députée, bien évidemment, je soutiendrai la politique du gouvernement, une politique de gauche.»

Elle siégera à la commission des Finances

Le 25 août dernier, dans une lettre à François Hollande et Manuel Valls dans laquelle elle leur expliquait son choix de ne pas participer à Valls II, elle écrivait pourtant : «L'alternative n'est pas entre la loyauté et le départ. La question est : de quelle loyauté parle-t-on et pourquoi est-on investi d'une responsabilité politique ?» Elle mettait également en avant un «devoir de responsabilité vis à vis de ceux qui nous ont fait ce que nous sommes». Comprendre, les électeurs...

Faut-il y voir une nouvelle pique, alors que tous les voyants sont au rouge? Ce mardi, celle qui siégera à la commission des Finances «espère que les résultats en matière de politique économique et surtout de lutte contre le chômage arriveront bientôt».

Lui aussi de retour au palais Bourbon, l'ancien secrétaire d'Etat aux Transports et élu du Pas-de-Calais, Frédéric Cuvillier, assure pour sa part se placer «dans une démarche critique mais de facilitateur», «au service du gouvernement pour avancer». L'ex-ministre de l'Education et député des Yvelines, Benoît Hamon, qui avait fait grand bruit en s'affichant avec Arnaud Montebourg à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), ne s'est pas pour sa part pas exprimé.

VIDEO. Filippetti : «Je soutiendrai la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant