De petites manifestations anti-Sissi dispersées au Caire

le
0
    LE CAIRE, 25 avril (Reuters) - Les forces de sécurité 
égyptiennes ont eu recours aux gaz lacrymogènes, lundi, pour 
disperser au Caire de petites manifestations contre le président 
Abdel Fattah al Sissi, ont rapporté des témoins. 
    A la mi-avril, plusieurs milliers d'Egyptiens, indignés par 
la décision du chef de l'Etat de restituer deux îles à l'Arabie 
saoudite, avaient protesté dans les rues du Caire et réclamé la 
démission du gouvernement, ce qui avait représenté la plus 
importante manifestation contre le pouvoir depuis l'arrivée de 
Sissi à la tête de l'Etat. 
    La restitution de Tiran et de Sanafir, deux îles 
stratégiques inhabitées du golfe d'Aqaba, dans la mer Rouge, a 
été annoncée ce mois-ci à l'occasion d'une visite en Egypte du 
roi Salman d'Arabie, premier bailleur de fonds du Caire.   
    Lundi, les forces de sécurité sont intervenues rapidement 
pour éviter que le scénario d'une grande manifestation ne se 
reproduise, bloquant les rues du Caire menant au point de 
rassemblement et dispersant à coups de gaz lacrymogènes un 
cortège de manifestants qui venait de s'ébranler dans le 
quartier de Dokki. Pendant ce temps-là, des hélicoptères 
survolaient certains quartiers du Caire. 
    Ces derniers jours, les forces de police ont arrêté plus de 
90 personnes dans huit provinces, selon l'ONG Initiative 
égyptienne pour les droits de l'homme. Des groupes de jeunes 
gens ont été arrêtés dans des cafés, selon cette ONG. 
    Dimanche, le ministre de l'Intérieur, Magdi Abdel Ghaffar, a 
assuré qu'il n'y aurait aucune tolérance envers ceux qui 
"tentent de déstabiliser la sécurité nationale et s'en prennent 
à des installations publiques essentielles ou à des 
installations de la police". 
    Les manifestations de lundi coïncidaient avec un jour férié 
en l'honneur du retrait des forces israéliennes de la péninsule 
du Sinaï, en 1982. 
 
 (Bureau du Caire; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant