De nouvelles violences en Centrafrique

le
0
Le pays n'a plus de chef de l'état, ni de gouvernement. L'ancien président transitoire Michel Djotodia aurait regagné le Bénin, moins de 24h après sa démission. La Centrafrique face au vide du pouvoir
De notre envoyé spécial à Bangui

Un avion blanc a ramené samedi matin à Bangui les membres du Conseil National de Transition centrafricain, de retour du sommet régional extraordinaire de N'Djamena où ils avaient été convoqués pour entériner la démission du président Djotodia.

Après quelques difficultés pour amener la passerelle devant la porte de l'appareil, c'est le président du CNT, Alexandre-Ferdinand Nguendet qui a débarqué le premier sur le tapis rouge déroulé sur le tarmac de l'aéroport M'Poko. Le piquet d'honneur a présenté ses armes sans culasses devant le personnage qui assure dorénavant par intérim la continuité de ce qui reste de l'état Centrafricain. L'air fatigué et un peu abattus, les membres du CNT l'ont suivi à sa desc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant