De nouvelles taxes pour financer la Sécu

le
0
Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) arrive à l'Assemblée. Revenus du capital, retraites-chapeau, fabricants de tabac? Les députés fourmillent d'idées pour trouver de nouveaux revenus.

Éclipsé cette année par la réforme des retraites, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) est désormais examiné par l'Assemblée. Le texte prévoit 21,3 milliards de déficit l'an prochain pour le seul régime général. La commission des affaires sociales a déjà voté des amendements importants ; ils devront être confirmés lors du débat en séance publique, prévu à partir de mardi. Plusieurs nouvelles taxes ont par ailleurs été ajoutées mercredi en commission. Elles ne seront pas forcément toutes votées, mais ­elles promettent des débats animés dans l'Hémicycle.

o Indemnités de rupture, retraites-chapeau et stock-options

Les indemnités de départ seront assujetties à tous les prélèvements sociaux, notamment la CSG et la CRDS, dès lors qu'elles dépassent trois fois le plafond annuel de la Sécu, soit, à ce jour, 103.860 euros. Le seuil est jusqu'ici 10 fois supérieur. Sont visés les départs volontaires ou «à l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant