De nouvelles classes affaires pour réenchanter les vols

le
0
SALON DU BOURGET - Les compagnies investissent massivement pour satisfaire une clientèle qui représente près de la moitié des recettes des vols long-courriers.

La règle des «3F» s'est abattue sur les classes affaires des compagnies aériennes. «Flat bed, full privacy, full access.» En clair, lit plat, intimité et libre accès au couloir... trois critères de sélection pour les voyageurs habitués aux services des meilleures compagnies de la planète.

Les compagnies européennes, distancées ces dernières années par leurs rivales asiatiques et moyen-orientales, n'ont plus le choix: elles investissent massivement pour se mettre à niveau. Ce qu'elles appellent «les classes avant», c'est-à-dire la première et la classe affaires, représentent près de la moitié des recettes du long-courrier alors qu'elles n'occupent que 20% des appareils.

Christopher Franz, le PDG de Lufthansa, a fait ses comptes: «Nous dépenserons un million d'euros par jour au cours des...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant