De nouveaux usages pour le prélèvement automatique

le
0
Surtout utilisé pour régler les abonnements téléphoniques, le paiement mensualisé pourrait se développer pour payer les abonnements à des revues ou à des clubs de sport.

Il faut croire que le paiement mensualisé facilite la vie. Pas moins de 93% des Français y ont recours. Ils sont même 49% à en avoir souscrit au moins trois ou quatre et 25% à en déclarer plus de cinq. Les résultats de ce sondage CSA pour Slimpay révèlent que ce mode de paiement est choisi principalement pour les communications téléphoniques (86%), les factures d'eau/gaz/électricité (70%),les assurances (68%) et les impôts (60%).

Quelles sont les vertus accordées à la mensualisation? Les sondés disent qu'ils réussissent ainsi à mieux anticiper leurs dépenses mensuelles (79%). Plus d'oubli non plus pour les abonnements (73%). D'autant que certaines omissions peuvent coûter cher, beaucoup de syndics et le fisc facturent des frais quand le paiement tarde trop. Une bonne partie des personnes interrogées avouent aussi s'offrir grâce au prélèvement des produits ou services qu'ils ne pourraient payer en une seule fois (72%).

Abonnement géré mois par mois

Au-delà de cette utilisation classique du prélèvement mensuel, de nouvelles perspectives se développent peu à peu. Ainsi 43% des personnes interrogées envisagent de recourir à cette méthode pour payer une souscription à un journal ou magazine, tandis que 41% pourraient s'en servir pour régler leur abonnement à un club de sport et 38 % pourraient financer ainsi un service de télésurveillance.

Le commanditaire du sondage, la société Slimpay, spécialisée dans les mises en place de prélèvements via Internet, compte bien s'engouffrer dans cette brèche. Pour l'instant, cette solution a déjà été adoptée par Club Med Gym où elle permet aux clients qui le souhaitent de gérer leur abonnement mois par mois, grâce à Internet, en pouvant l'interrompre à tout moment.

LIRE AUSSI: 

» Paiement: ce que les commerçants peuvent imposer 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant