De nouveaux espoirs contre l'hépatite C

le
0
Les chercheurs espèrent augmenter de moitié le nombre des guérisons.

Les prochaines années vont transformer le traitement et le pronostic de l'hépatite C pour les 230.000 personnes qui seraient aujourd'hui atteintes de sa forme chronique en France.

Première étape, l'arrivée imminente de deux nouveaux médicaments antiviraux, le boceprevir et le telaprevir, destinés aux malades par le virus (VHC) dit «de génotype 1» - il y a six variants -, soit environ 50%. Associés au traitement actuel par interféron pégylé et ribavirine, ils portent leur taux de guérison de 45% à 70%. Avant même leur mise sur le marché dans un an, «ils seront d'abord délivrés grâce à une autorisation temporaire d'utilisation à 1500 patients gravement atteints et non répondeurs au traitement actuel», souligne le Pr Stanilas Pol, hépatologue à l'hôpital Cochin (Paris).

L'infection au VHC peut guérir spontanément. Le plus souvent, elle passe presque inaperçue. Mais si la réponse immunitaire est incomplète, le virus continue à se multiplier dans les ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant