De nouveaux conseillers pour aider les PME à exporter

le
0
Le premier ministre s'est rendu à Angers pour lancer de nouveaux dispositifs de soutien à l'export.

Déficit zéro en 2017: tel est l'objectif que s'est fixé le gouvernement en matière de commerce extérieur, hors énergie. Pour l'atteindre, le gouvernement a inséré plusieurs mesures de soutien à l'export dans le pacte de compétitivité de novembre dernier. Vendredi, Jean-Marc Ayrault est venu en vérifier la mise en ½uvre sur le terrain, à Angers.

C'est en effet dans cette région, celle des Pays de la Loire, qu'a été installé le premier chargé d'affaires international de la Banque publique d'investissement (BPI). Son rôle? Mettre en relation des ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) et des PME de croissance avec la BPI et Ubifrance. Le BPI pourra proposer des financements à l'exportation. Le système des financements à l'export français vient d'ailleurs d'être réformé, pour pallier un certain retrait des banques. Ubifrance offrira quant à elle son rés...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant