De nouveaux blindés turcs entrent en territoire syrien

le
0
    KARKAMIS, Turquie, 25 août (Reuters) - Au moins neuf chars 
supplémentaires de l'armée turque sont entrés en Syrie jeudi 
dans le cadre d'une opération militaire visant à chasser les 
combattants du groupe Etat islamique (EI) de la région de 
Djarablous et à empêcher les miliciens kurdes de progresser dans 
le nord du pays. 
    Un responsable turc a indiqué qu'une vingtaine de blindés 
turcs se trouvaient désormais en territoire syrien et que de 
nouveaux chars et véhicules du génie mécanique allaient être 
envoyés sur place. 
    "Nous avons besoin d'engins de construction pour ouvrir des 
routes et nous allons avoir besoin d'engins supplémentaires dans 
les jours à venir", a expliqué ce responsable. "Nous avons 
également besoin de véhicules blindés de transport de troupes 
utilisables du côté syrien. Nous allons les mettre en service en 
fonction des besoins", a-t-il ajouté. 
    Ces déploiements de l'armée turque font partie de 
l'opération "Bouclier de l'Euphrate" impliquant des rebelles 
syriens appuyés par des forces spéciales turques, des chars et 
des avions.  
    Ces forces sont entrées mercredi dans la localité de 
Djarablous, une des places fortes de l'EI en territoire syrien. 
     
     
 
 (Humeyra Pamuk et Umit Bektas; Pierre Sérisier pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant