«De moins en moins de députés issus des classes populaires»

le
0
INTERVIEW - Quel est le profil sociologique des députés? A-t-il beaucoup changé depuis le début de la Ve République? Élements de réponses de Luc Rouban, chercheur au Cevipof.

LE FIGARO - Comment le profil sociologique du député a-t-il évolué?

LUC ROUBAN - La première chose que l'on observe est l'élimination des députés issus des classes populaires. Qu'ils soient gaullistes ou communistes, les premiers députés de la Ve République étaient souvent d'anciens résistants, et donc presque tous issus de milieux modestes. Cette génération a naturellement commencé à disparaître dans les années 1980, pour laisser la place à des élus provenant de plus en plus des classes moyennes. Surtout, à partir de la victoire des socialistes en 1981, le PS a complètement écrasé le PC. Or c'était sous la bannière des communistes que les ouvriers présentaient leur candidature.

Cela se reflète-t-il dans le niveau d'études?

Les députés sont effectivement beaucoup plus diplômés que dans le passé. En 1958, 25% des élus n'avaient aucun diplôme. En 2007, ils n'étaient plus que 4%. En revanche, ils dépassent rarement le niveau master et peu d'élus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant