De la Yougoslavie aux Malouines, nos coups de coeur littéraires

le
0
De la Yougoslavie aux Malouines, nos coups de coeur littéraires
De la Yougoslavie aux Malouines, nos coups de coeur littéraires

Chaque jeudi dans La Matinale, la rédaction du « Monde des livres » vous concocte une liste d’ouvrages à découvrir.

Voyager en Yougoslavie grâce au tout premier roman (enfin publié) de Georges Perec, se plonger dans la peau des déserteurs de la guerre des Malouines, suivre les mésaventures d’un affamé d’Harlem qui rêve de la « grande société » ou réfléchir au prétendu « triomphe » des droits de l’homme : à vous de choisir votre lecture de la semaine.

Roman. Les Tifs, de Charles Stevenson Wright

Lester Jefferson aura le travail, l’argent et l’amour. Pour l’heure, rongeurs et cafards infestent son immeuble, il crève de solitude et, interdit d’assurance-chômage, ne possède pas le moindre dollar. La faute peut-être à ses cheveux crépus, sa « couronne d’épines ». Qu’à cela ne tienne. Pour appartenir à la « grande société » promise par le président Lyndon B. Johnson, le jeune Afro-Américain se lisse les cheveux. Le début d’une métamorphose, espère l’affamé d’Harlem. De déconvenues en mésaventures, rien ne se passera comme prévu dans cette bouffonne odyssée urbaine. L’auteur de cette comédie sociale, parue aux Etats-Unis en 1966, Charles Stevenson Wright, fut un météore de la littérature. Au total, à peine trois romans et une poignée d’articles. Cinquante ans sont passés. Il est grand temps de découvrir Les Tifs. Macha Séry

Les Tifs (The Wig. A Mirror Image), de Charles Stevenson Wright, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Charles Recoursé, illustré par Félix Godefroy, Le Tripode, 200 p., 22 €.

Roman. L’attentat de Sarajevo, de Georges Perec

En 1957, Georges Perec a 21 ans et écrit son...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant