De la révolution du Jasmin à la chute de Ben Ali

le
0
CHRONOLOGIE - Lefigaro.fr retrace le fil des évènements en Tunisie depuis l'immolation d'un vendeur ambulant le 17 décembre à la fuite du président Ben Ali.

17 décembre : Mohamed Bouazizi, un vendeur ambulant de fruits et légumes de 26 ans, s'immole par le feu devant la préfecture de Sidi Bouzid - une ville de 40.000 habitants au centre du pays - après s'être fait confisquer sa marchandise par la police municipale. Diplômé et chômeur, comme de nombreux jeunes Tunisiens, le marchand devient un symbole dans la région, où des émeutes sociales éclatent. Mohamed Bouazizi passe plusieurs jours entre la vie et la mort.

22 décembre : Un autre jeune chômeur de Sidi Bouzid met fin à ses jours en s'électrocutant au contact de câbles de haute tension, après avoir escaladé un poteau électrique sur la voie publique, en criant qu'il ne voulait «plus de misère, plus de chômage». Fatiguée par le chômage, la cherté de la vie et le sentiment d'être laissée pour compte dans des régions défavorisées, la population descend dans la rue.

24 décembre : Des affrontements entre des manifestants et la police font un mort et plusieurs bl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant