De la prison au Ritz

le
0
Le vicomte Armand de La Rochefoucauld, ancien escroc en série, accompagné de son épouse Caroline. Il vient d'être libéré de prison après un non-lieu.
Le vicomte Armand de La Rochefoucauld, ancien escroc en série, accompagné de son épouse Caroline. Il vient d'être libéré de prison après un non-lieu.

C'est l'heure du thé. Attablé dans le jardin d'hiver du Ritz, Armand de La Rochefoucauld sirote un bloody mary. L'homme de 72 ans s'amuse, jubile de cette liberté retrouvée qui lui fait tourner la tête. « Je suis en pleine forme, j'ai perdu 10 kilos, vous voulez l'adresse ? » Son « établissement minceur », c'est la prison d'Osny, où il vient de passer 14 mois en détention provisoire. « 14 mois pour rien », résume-t-il d'un air détaché. Il n'y aura pas de procès, la justice vient de prononcer un non-lieu. « Cette décision démontre l'instruction arbitraire d'un dossier vide », s'agace son avocat, Me Claret, qui poursuit : « Le juge d'instruction Hansemann refuse maintenant de restituer ses biens à mon client, cela tourne à l'obsession. » L'ancien escroc ? repenti, jure-t-il ? et son conseil envisagent de réclamer plusieurs millions pour réparer cette détention arbitraire. Il conviendrait d'expliquer ce non-lieu. Peut-être la justice s'est-elle laissé enivrer par le casier judiciaire un rien longuet de ce client baroque, aussi à l'aise dans les palaces que dans les cachots ?

Pas son style

Armand de La Rochefoucauld a cette fois été accusé d'être à la tête d'un réseau de gros bras chargé de régler un contentieux entre deux ferrailleurs? Si le duc de Doudeauville, comme il aime se faire appeler, a reconnu avoir jadis « rendu service » à l'un des suspects ? comprenez par là, du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant