De la Légion étrangère à Daech : l'inquiétant parcours d'un ex-militaire français

le
6
Un ancien légionnaire de 26 ans a mis son expérience militaire au service du drapeau noir de Daech (capture d'écran d'un spot de propagande djihadiste).
Un ancien légionnaire de 26 ans a mis son expérience militaire au service du drapeau noir de Daech (capture d'écran d'un spot de propagande djihadiste).

Il se fait appeler Abou Souleymane al-Faransi. Et c'est sous ce nom de guerre qui fait référence à ses origines françaises qu'il était jusque-là connu depuis le mois de mai 2016. De son vrai nom, Abdelilah H., ce Franco-Marocain de 26 ans serait l'un des planificateurs des attentats organisés, par Daech, ces derniers mois en Europe. C'est, du moins, la conviction des services secrets américains, partagée par un certain nombre d'acteurs du contre-terrorisme français.

Son nom apparaît régulièrement sur divers documents interceptés par les agences de renseignements de plusieurs pays occidentaux, aux côtés d'un autre « stratège » de l'État islamique : Abou Ahmad. Des conversations de ce dernier avec plusieurs protagonistes des attaques djihadistes perpétrées à Bruxelles le 22 mars attestent de la dangerosité de ces deux hommes. C'est à Abou Souleymane que l'un des preneurs d'otages du Bataclan aurait fait allusion, s'interrogeant sur la nécessité de l'appeler, le 13 novembre 2015.

Prof de sport, puis engagé en Afghanistan

Peu d'éléments ont filtré, jusque-là, sur Abdelilah H. Tout juste sait-on que ce jeune homme a grandi dans le sud de la France, où il a été professeur d'éducation physique. Il s'est engagé dans la Légion étrangère. Il aurait combattu en Afghanistan et serait revenu en France au début des années 2010. Condamné pour trafic de stupéfiants, il aurait purgé une peine de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mooney30 il y a un mois

    qu importe le drapeau l important c est d en découdre c est pas le premier a changer de camp

  • oban07 il y a un mois

    va dire aux familles à nice , eux c'est leurs libertés qu'ils ont perdu mais leurs vies

  • M1968213 il y a un mois

    le terrorisme est une très bonne excuse pour mettre tout le monde sous surveillance, eux demeurent impunis et nous , perdons nos libertés

  • mlaure13 il y a un mois

    L’intégration c’est du pipeau…les « pommes pourries » ne s’intègrent pas, elles contaminent tout le reste… ((

  • mlaure13 il y a un mois

    ...et pourtant, les services spéciaux actifs de tous pays, savent bien éliminer définitivement les "pommes pourries" du système... Alors pourquoi ne le font- ils pas ???...peut être pour entretenir la terreur dans les pays et mieux régner sur les peuples ?...:-(((

  • M3039634 il y a un mois

    Franco-marocain, mais d'origine marocaine et pas véritablement intégré !