De la cuisine des terroirs à l'insectivorisme

le
0
Les Alimentations particulières , ouvrage collectif sous la direction de Claude Fischler, décrypte les évolutions et les tendances actuelles en matière de nutrition.

La «bouffe»! Sujet parfois encore plus chaud que le sexe. L'alimentation a, de tout temps, été au centre des préoccupations des êtres vivants. Et Homo sapiens se délecte depuis qu'il mange, quel que soit l'endroit de la terre, l'époque, le climat, de ses «discours» sur la nourriture. Respirer, boire, manger (entre autres) sont des impératifs vitaux. Et si, à un moment, ce n'était que cela (survivre), cela a dû très vite devenir un composant plus puissant, obligé, des structures sociales de relations entre les «gens». Quelle conversation ne tourne pas autour du temps qu'il fait et de ce que nous allons manger? Cette dernière étant pratiquement une obsession puisque nous avons l'impression, contrairement au temps qu'il fait, que nous avons un pouvoir là-dessus. Mais à lireLes Alimentations parti...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant