De la cuisine aux labos, IBM parie sur l'intelligence artificielle à grande échelle

le
0
De la cuisine aux labos, IBM parie sur l'intelligence artificielle à grande échelle
De la cuisine aux labos, IBM parie sur l'intelligence artificielle à grande échelle

(AFP) - Il a gagné le jeu télévisé "Jeopardy". Publié un livre de cuisine. Demain, il guérira peut-être le cancer. IBM a de grandes ambitions pour son super-ordinateur Watson, qui représente un atout majeur dans son actuel effort de réinvention.Des burritos boeuf-chocolat, un dessert au bacon et aux champignons: ce sont quelques recettes de "Chef Watson" proposées à la dégustation lors d'une conférence organisée cette semaine à New York par le groupe informatique américain pour vanter les possibilités de son super-ordinateur, et convaincre des développeurs de créer de nouvelles applications.

"Watson nous donne les ingrédients pour faire un plat, sélectionnés pour aller bien ensemble", puis un vrai cuisinier imagine une recette, explique James Briscione, directeur du développement culinaire à l'école de cuisine new-yorkaise ICE.

Concrètement, détaille-t-il, on indique à l'ordinateur quel type de plat on souhaite concocter (salade ou burrito, plat ou dessert, à la mode portugaise ou coréenne...) et un premier ingrédient. Watson en ajoute trois autres, avec à chaque fois "une combinaison d'ingrédients que personne n'a vue avant". 

Watson a ingéré les milliers de recettes du magazine "Bon Appétit" pour comprendre la composition basique des plats, et une base de données sur les composés chimiques des aliments pour déterminer les principes du mariage de saveurs. S'il propose par exemple de marier des fraises et des champignons, c'est parce qu'ils partagent un composé chimique.

Les meilleurs résultats sont dans un livre de cuisine sorti en avril, et l'application revendique plusieurs milliers d'utilisateurs. Mais Chef Watson n'est qu'un avant-goût des capacités du super-ordinateur.

"Nous sommes tout disposés à faire des affaires", assure Florian Pinel, chef ingénieur du projet, évoquant des discussions avec des supermarchés, des traiteurs ou des groupes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant