De la cocaïne estampillée « Rio 2016 »

le
0
De la cocaïne estampillée « Rio 2016 »
De la cocaïne estampillée « Rio 2016 »

Les profits du Brésil sur les produits dérivés devraient être conséquents. Mais certains ne devraient pas profiter à la société. Certains dealers utilisent les JO pour vendre de la cocaïne.

Les produits dérivés sont une source de revenus non négligeable pour tout organisateur d’évènement mondial. Figurines et autres t-shirts sont les spécialités des rois du marketing. Mais ces derniers étaient certainement loin d’imaginer que des dealers locaux tenteraient de surfer sur la vague des JO (5-21 août). En effet, des trafiquants du quartier de Lapa à Rio ont commencé à diffuser une cocaïne estampillé « Rio 2016 ». La police brésilienne est depuis sur le qui-vive. Elle a d’ailleurs déjà procédé à la saisie de 93 sachets de la poudre blanche identiques à celui de la photo ci-dessus. Après les menaces terroristes qui ont forcé les pouvoirs publics à intensifier le dispositif de sécurité pendant les Jeux, les organisateurs sont de nouveaux confronté à un problème de taille.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant