De l'or dans la favela

le
0
De l'or dans la favela
De l'or dans la favela

« Lorsqu'elle est montée sur le podium, j'en ai pleuré de joie ! Toute la favela était en fête devant la télévision ! Elle fait la fierté de notre quartier. » Dans sa petite boutique de plantes au milieu de l'avenue principale qui traverse la Cité de Dieu, Vilma Lopes Ferreira ne masque pas sa fierté. Rafaela Silva, une judokate qui a grandi dans cette célèbre favela de la zone ouest de Rio de Janeiro, à quelques kilomètres du parc olympique, a offert lundi au Brésil sa première médaille d'or des JO 2016. Une victoire en forme de revanche pour cette jeune femme de 24 ans qui avait été disqualifiée à Londres en 2012 alors qu'elle était donnée favorite et avait souffert de commentaires racistes sur les réseaux sociaux.

 

Une ascension fulgurante

 

Luiz Carlos, le père de la championne, oscille entre joie et soulagement. Avec son épouse, ils avaient inscrit leur fille au judo pour canaliser son agressivité et l'éloigner de la violence des rues de la Cité de Dieu. Ensemble, ils ont suivi son ascension fulgurante, mais aussi son échec à Londres. « Ça a été une période très difficile. Elle n'arrivait plus à combattre, elle ne voulait plus porter le kimono », souligne-t-il.

 

Lui, la mère et la soeur de la judokate étaient au parc olympique, lundi, pour soutenir la jeune femme depuis les tribunes. « Je l'ai vu très confiante dès ses premiers combats. J'ai dit à sa soeur de lui passer le message : il fallait qu'elle continue comme ça ! Et elle a gagné ! » Grâce à ses précédents cachets, la judokate a acheté un appartement à ses proches, dans un quartier plus tranquille près de la Cité de Dieu. Mais une partie de sa famille vit toujours dans la favela. « On voudrait organiser un barbecue avec mes frères, mais j'attends de savoir quand elle sera disponible, elle est très sollicitée ! » sourit Luiz Carlos.

 

A 3 km de la Cité de Dieu, les jeunes élèves de l'ONG Instituto ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant