De l'intimité des femmes à celle de la Beat generation : nos sorties pour le week-end

le
0
De l'intimité des femmes à celle de la Beat generation : nos sorties pour le week-end
De l'intimité des femmes à celle de la Beat generation : nos sorties pour le week-end

Festivals, concerts, expositions… Chaque vendredi, La Matinale vous invite à des découvertes culturelles.

Pour un week-end d’été culturel, nous vous donnons rendez-vous sous les cerisiers en fleurs des estampes du musée Guimet, sur la route avec la Beat generation à Pompidou, sur les hauteurs de Porquerolles pour une nuit jazzy, ou sur les rives sauvages du lac du Bourget avec Louise Attaque, The Avener…

EXPOSITION : l’intimité des femmes dans l’estampe japonaise, au musée Guimet

Jeune élégante se repoudrant le visage face à un miroir ; pique-nique entre amies sous des cerisiers en fleur ; femmes se préparant au bain, kimono entrouvert ; amantes offertes au désir ardent de leurs partenaires, épiées par une servante… Les estampes réunies par le Musée Guimet pour l’exposition « Miroir du désir » montrent la femme japonaise telle qu’elle était représentée par les artistes de l’époque Edo (1603-1868). Cette période avait vu fleurir un art érotique (le shunga, qui fut ensuite banni) auquel participèrent de grandes signatures : Hokusai, Kunisada, Utamaro… On admire la virtuosité du détail, le soin mis à reproduire les somptueuses étoffes, le caractère cocasse de certaines scènes de sexe, accompagnées souvent de courts textes truculents, le rôle inattendu du mouchoir lors des ébats… Longtemps caché, cet art érotique n’a été que récemment exposé au Japon, à Tokyo et Kyoto, en 2015. Le Musée Guimet a puisé dans ses propres collections pour sa présentation, qui offrira un délicieux moment au visiteur estival. Sylvie Kerviel

Musée Guimet, 6, place d’Iéna, Paris 16e. Tarifs : 9, 5 euros...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant