De l'importance du "Clásico Chileno"

le
0
De l'importance du "Clásico Chileno"
De l'importance du "Clásico Chileno"

Un grand match s'annonce en finale de la Copa Chile. Ce mercredi soir (minuit heure française), Colo-Colo retrouvera son éternel rival, la Universidad De Chile, pour le 125e Clásico de son histoire. Si les derbys entre les deux meilleurs ennemis du football chilien sont toujours animés d'une émotion unique, cette finale de Coupe, de par les enjeux sportifs et la pression qui l'entourent, promet d'être belle.

"Le Clásico est le produit d'une longue tradition. Le rapport de force entre le Colo-Colo et la Universidad de Chile et la rivalité entre ces deux équipes ont fait que ce match est presque toujours considéré comme une finale. C'est le match qui alimente les passions, celui qui fait vibrer les supporters. À chaque Clásico, c'est une nouvelle attente, un nouveau défi, ce sont ces matchs qui font l'histoire du football." Les mots de Jaime Pizarro, joueur légendaire du Colo-Colo avec qui il a gagné tous les titres possibles à la fin des années 80, parlent d'eux-mêmes : l'affrontement face à "la U" est le match que tout le monde attend. Il détermine souvent le vainqueur du championnat, mais ce mercredi, c'est en finale de Coupe que les deux équipes les plus titrées du football chilien s'affrontent, chose qui n'est arrivée qu'une fois par le passé. C'était en 1979.

U. de Chile : la gloire ou la honte


Avant cette finale de Coupe, on ne fait pas les fiers du côté de la Universidad de Chile. Que de déceptions depuis le début du championnat d'ouverture ! Niveau de jeu décevant, problèmes défensifs récurrents, résultats alarmants et classement indécent... La "U" réalise tout simplement son pire championnat depuis 1941. À une journée de la fin, le club croupit dans les bas-fonds du tableau avec une 14e place déshonorante et indigne de son statut. Elle a même reçu quelques fessées depuis le mois d'octobre, essuyant un 4-1 sur la pelouse de Concepción et en en prenant 5 le mois dernier contre la faible formation du Deportes Iquique.

C'est donc une occasion en or pour sauver sa saison que tient la Universidad de Chile qui, en dépit de cette saison médiocre, a dégainé un parcours de haut vol en coupe. Sortie première de son groupe de qualifications, elle s'est fait peur en 8e de finale aller après une défaite 3-1 sur le terrain de San Luis, puis a enchaîné 5 victoires sans encaisser le moindre but. La voilà en finale, à un match d'un titre prestigieux qui lui permettrait de valider son ticket pour la prochaine Copa Libertadores. Et évidemment il n'existe pas de meilleur opportunité pour sauver sa saison que d'affronter l'ennemi juré Colo-Colo en finale de Coupe. "Il ne faut pas oublier qu'en plus d'être une finale, c'est un Clásico et donc que…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant