De l'équipement acheminé pour rouvrir l'aéroport d'Aden au Yémen

le
0

(Actualisé avec combats, précisions) ADEN, Yémen, 24 juillet (Reuters) - Deux avions saoudiens ont atterri vendredi à Aden pour acheminer de l'équipement nécessaire à la réouverture de l'aéroport international de la ville portuaire yéménite, fermé depuis quatre mois en raison de la guerre civile, rapporte la chaîne d'information saoudienne Arabia. Le site, ainsi qu'une grande partie de la ville, ont été repris aux milices chiites houthies le 14 juillet par les forces soutenues par la coalition formée par l'Arabie saoudite. Une réouverture de l'aéroport permettrait l'acheminement d'une aide humanitaire d'urgence à la population civile. Plus de 3.500 personnes sont mortes au Yémen depuis le début, le 26 mars, de l'offensive de l'Arabie saoudite et de ses alliées du Golfe aux côtés des forces fidèles au gouvernement du président Abd-Rabbou Mansour Hadi, contre les milices houthies et les forces de l'ex-président Ali Abdallah Saleh. Le premier appareil à se poser à Aden en près de quatre mois, un avion militaire saoudien, a atterri il y a deux jours. Il transportait des armes et de l'aide militaire. Vendredi à l'aube, un avion des Emirats arabes unis (EAU) transportant de l'aide humanitaire a atterri à l'aéroport d'Aden, rapporte Al Arabiya. Sur le front des combats, les avions de la coalition menée par l'Arabie saoudite ont bombardé des cibles dans tout le Yémen y compris sur la capitale Sanaa, selon agence de presse Saba et les services de sécurité. Ils ont également bombardé plusieurs quartiers d'Aden, dont Dar Saad, Hael et Al Khadra ainsi que des objectifs dans les provinces de Marib, Chaboua, Abyan, Taëz et Amran. Par ailleurs, les forces houthies yéménites ont annoncé vendredi avoir tiré des roquettes et des obus d'artillerie sur la ville frontière saoudienne de Najran, selon divers organes de presse. Ces tirs n'ont pas fait de victimes, selon la chaîne Al Arabiya. (Mohammed Mukhashaf et Mohammed Ghobari; Jean-Stéphane Brosse et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant