De l'écotaxe à la grande grogne antifiscale

le
1
INFOGRAPHIE - Des responsables politiques ou syndicaux redoutent une explosion sociale générale.

La fronde anti-écotaxe gagne du terrain en France. Après de nouveaux heurts, samedi en Bretagne, entre manifestants et forces de l'ordre, des actions coup de poing ont eu lieu à Paris, dans le Nord, près de Marseille ou encore près de Lyon. Cinq nouveaux radars routiers ont été incendiés ou dégradés dans la nuit de samedi à dimanche - soit plus d'une quarantaine depuis début novembre en Bretagne. Des portiques et des bornes écotaxe ont été endommagés dans le Gard, en Charente et dans les Deux-Sèvres. Dimanche, le maire DVG de Carhaix, Christian Troadec, l'un des porte-parole du mouvement des «bonnets rouges», a appelé l'État à démonter les portiques en Bretagne et en Loire-Atlantique.

Samedi, quelque 250 personnes, souvent coiffées de bonnets rouges, symbole de la lutte antifiscale du XVIIe siècle, ont manifesté à Montauban-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) au ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 11 nov 2013 à 17:33

    .../...ce qui est sur...c'est que FH devrait dissoudre l'assemblée, pour une nouvelle gouvernance et redonner confiance aux français ?!!!...