De l'amiante perturbe le trafic sur le RER B

le
0
Les conducteurs ont exercé leur «droit de retrait» mardi et mercredi sur la ligne, à la suite de la découverte de traces d'amiante. Une vraie galère pour les 900.000 usagers. VOS TÉMOIGNAGES - Salarié à la RATP, vous sentez-vous menacé par l'amiante ?

Nouvelle journée de ga­lère mercredi sur la ligne B du RER. Dans la matinée, le trafic était quasi nul entre la gare du Nord, Robinson et Saint-Rémy-lès-Chevreuse, en banlieue sud de Paris. En début d'après-midi, le trafic a repris progressivement. Si l'interconnexion était suspendue mercredi à la gare du Nord, le trafic était quasi normal sur la partie sud en soirée mais restait d'un train sur deux sur la partie nord. Le trafic devrait être assuré à 95% sur la ligne jeudi, mais la situation reste pour le moins explosive pour les 900.000 voyageurs qui l'empruntent chaque jour.

Ce nouveau psychodrame sur la ligne B remonte à la mi-sep­tembre, alors que des traces d'amiante ont été découvertes sur des wagons de retour d'un atelier de rénovation. Quelque 13 rames sont encore bloquées, réduisant ainsi de facto le trafic sur les 119 rames habituellement en circulation. Il y a une dizaine de jours, des examens complémentaires diligentés par le comité d'hygièn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant