De l'aluminium dans les laits pour bébé

le
0
De l'aluminium dans les laits pour bébé
De l'aluminium dans les laits pour bébé
Le magazine "60 Millions de Consommateurs", dans son numéro de mars 2014 (n°491), a recherché et quantifié l'aluminium dans 38 laits infantiles en poudre (19 laits 1er âge et 19 laits 2ème âge), et 9 laits liquides de croissance, de grandes marques (Danone, Nestlé, Lactel) et de marques de distributeurs.

L'aluminium dans plus de la moitié des échantillons

L'enquête a montré que plus de la motié des échantillons sont "contaminés".
Le magazine explique ainsi :

"Pour les laits 1er âge, nous avons trouvé une teneur moyenne de 153 micro-grammes d'aluminium par litre. Un nourrisson de six mois consommant 4 biberons de 210 ml/jour ingère donc 897 micro-grammes d'aluminium par semaine.

Pour les laits 2ème âge, avec 198 micro-grammes, ce même nourrisson consommant 3 biberons de 210 ml/jour (puisque son alimentation commence à être diversifiée) ingère chaque semaine 874 micro-grammes d'aluminium. Dans les deux cas, ces valeurs représentent 12,5% de la dose hebdomadaire tolérable pour un nourrisson de 7 kg (1 mg par kilo de poids corporel et par semaine".

L'enquête précise que les écarts d'une marque à l'autre sont importants. Si l'on prend les laits les laits les  plus "contaminés" qui sont le lait 1er âge Doucéa 1 et le lait 2ème âge Nestlé Nidal Excel HA 2, le même enfant ingurgite ainsi 30% à 32% de la dose tolérable hebdomadaire d'aluminium.

Quant aux 9 laits de croissance analysés, aucun d'entre eux n'est apparu contaminé.

Pas
(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant