De l'alimentation plutôt que des produits industriels dans le caddie des Français en mars

le
2
Andresr/shutterstock.com
Andresr/shutterstock.com

(Relaxnews) - Après un mois de février atone, les consommateurs ont choisi de réévaluer leurs dépenses en alimentation. Leurs achats ont progressé de 2,6% au mois de mars, indique lundi 15 avril la note de conjoncture du commerce de détail de la Banque de France.

Au cours du premier trimestre, les consommateurs ont privilégié les achats alimentaires. Les ventes ont progressé de 0,8%, alors que celles des articles industriels ont reculé de 1,5%. Les achats d'automobiles neuves affichent le repli le plus conséquent, de l'ordre de 4,6%. Les Français ont aussi revu à la baisse leurs achats d'optique (-3,8%). À l'inverse, les ventes de jeux et jouets ont augmenté de 4,3% et celles de matériel de sport de 3,2%.

Au niveau des circuits de distribution, la vente par correspondance continue d'afficher des résultats dans le rouge. Les achats se sont repliés de 6,8% au cours du premier trimestre. Seuls les hypermarchés ont été plébiscités par les consommateurs, avec des ventes en hausse de 1,4%.

bc/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • DMD718 le mardi 16 avr 2013 à 13:56

    c'un peu n'importe quoi ces chiffres. Les dépenses alimentaires des francais ont augmentés parce que le prix de l'alimentation en general est plus chère qu'avant.Du coup, on peut largement dire que les francais consomment moins de materiel vu qu'il ne leur reste pas grand chose pour se nourrir et se loger !

  • mickae82 le lundi 15 avr 2013 à 17:29

    le prix des denrées alimentaires sont en hausse permanente mais ce sont des biens indispensable. la crise a ce mérite de remettre en évidence l'élasticité prix des biens en fonction des ressources ou budget.les années 2000 chacun faisait un peu n'importe quoi.les équilibres se refont naturellement.