De l'aide humanitaire parvient à quatre villages syriens assiégés

le
0

BEYROUTH, 18 octobre (Reuters) - Plusieurs camions chargés d'aide humanitaire ont pu entrer dimanche dans quatre villages syriens assiégés, à la suite d'un accord conclu le mois dernier entre les belligérants avec l'aide des Nations unies, a-t-on appris de sources informées. Huit camions transportant des vivres et du matériel médical ont atteint les villages chiites de Kefraya et d'Al Foua, assiégés par les rebelles dans la province d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie. Au même moment, d'autres camions entraient à Madaya et à Zabadani, près de la frontière libanaise, où les insurgés sont retranchés dans une région en grande partie contrôlée par les forces gouvernementales syriennes. Des poids lourds ont également rejoint les secteurs voisins de Boukain et Saraghaïa, portant à 23 le nombre total de camions dans les zones sous contrôle rebelle. Des milliers de civils habitent toujours à Madaya, dont plusieurs centaines d'habitants ayant fui Zabadani. L'accord humanitaire conclu en septembre lors de discussions parrainées par l'Onu a été soutenu par l'Iran, allié de Damas, et la Turquie, qui soutient les rebelles. L'accord prévoit également un cessez-le-feu local de six mois et l'évacuation des blessés de Zabadani. Plusieurs milliers d'habitants des villages chiites de Foua et Kefraya devraient également être évacués. L'acheminement de cette aide humanitaire a été retardé par l'intensité des combats ailleurs en Syrie. (Mariam Karouny, Guy Kerivel et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant