De Johnny Clegg à Simple Minds, ils ont chanté Mandela

le
0
De Johnny Clegg à Simple Minds, ils ont chanté Mandela
De Johnny Clegg à Simple Minds, ils ont chanté Mandela

Rarement un leader politique aura inspiré autant de chansons que Nelson mandela. Son combat contre l'Apartheid, son charisme, en auront fait un vrai objet d'admiration et d'inspiration pour les musiciens du monde entier. Il n'est pas de meilleur exemple que le concert-hommage qui lui a été rendu en juillet 1988 à Londres, dans le stade de Wembley. Ce «Free Mandela Concert», qui célébrait le 70e anniversaire du leader sud-africain, sera regardé par 600 millions de téléspectateurs. Sur scène, Stevie Wonder, Sting, Joe Cocker, George Michael, ou encore Dire Straits se succèdent. Deux ans plus tard, le 11 février 1990, Nelson Mandela sera libéré.

La vie de Mandela a inspiré de nombreux artistes, qui lui ont rendu hommage en chansons. Play-list non exhaustive.

Simple Minds - Mandela Day - 1989

Cette chanson écrite spécialement pour le Free Mandela concert sera numéro 1 des charts britannique en 1989.

The Specials - Free Nelson Mandela - 1983

Ce groupe de Ska anglais s'intéresse à la cause de Mandela dès 1984. Le morceau se classera à la 9e place des chartes britanniques/ Il sera très populaire en Afrique. Le rythme de la chanson est volontairement festif et s'inspire des rythmiques sud-africaines.

Johny Clegg and Savuka - Asimbonanga (Mandela) -1987

Ecrite par Johnny Clegg en 1986 après des violentes émeutes en Afrique du Sud rend hommage à Mandela. A noter dans cette vidéo la présence de Mandela sur scène aux côtés du «zulu blanc» lors d'un concert en 1999.

Youssou N'dour - Nelson Mandela -1986

Dernière chanson d'un album éponyme qui est entièrement dédié à Nelson Mandela alors toujours emprisonné.

Eddy Grant - Give me hope Jo'anna - 1988

Elle rend hommage aux combattants de la liberté comme Nelson Mandela et Desmond Tutu qui luttent contre l'Apartheid. Jo'anna c'est en réalité Joannesbourg. Cette chanson interdite par le régime sud-africain fut un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant