De Bruyne déjoue le piège de Crystal

le
0
De Bruyne déjoue le piège de Crystal
De Bruyne déjoue le piège de Crystal

Manchester City ne s'est pas rangé dans la même catégorie que Chelsea ou Arsenal, défaits mardi en League Cup. Les Citizens ont fessé des Eagles pas aussi nuls que le score ne le laisse paraître (5-1).

Manchester City 5-1 Crystal Palace

Buts : Bony (22'), De Bruyne (44'), Ihenacho (59'), Touré (76') et Garcia (90+4) pour City // Delaney (90) pour Palace

Toujours dans les bons coups ce soir, Kevin De Bruyne démontre une nouvelle fois que le prix de son transfert est au niveau du talent du joueur. Match après-match, le Belge trouve sa place dans l'attaque de Manchester City et ferait presque oublier Agüero. Un but, une passe décisive et de jolies mouvements, voici la feuille de stat rendue par le rouquin contre Crystal Palace. Comme un poisson dans l'eau dans les lignes adverses, l'ancien de Wolfsburg a magnétisé les bons ballons et ses coéquipiers. Un talent qui n'a rien à envier à celui de ce bon Magnéto.

City défonce


C'est avec une équipe presque type que les Citizens rentrent sur leur pelouse de l'Etihad Stadium. Seule petite surprise du côté de City, la titularisation de Kelechi Iheanacho. Un homme dont les supporters de Crystal Palace se souviendront. En ce début de match, ce sont les hommes d'Alan Pardew qui secouent ceux de Pellegrini : deux actions chaudes amenées par le remuant Wilfried Zaha que Bolasie gâche tout d'abord par une tête mal cadrée puis par quelques pas de danses devant un Caballero attentif. Le vent tourne et il faut un arrêt de jeu - un choc aérien entre Bolasie et Zabaleta - un peu de pommade, un bandage pour calmer un peu les visiteurs. Les choses se tassent et City reprend le contrôle du jeu. Une domination fragile, mais qui va quand même se concrétiser. Corner. Coup de caboche de Wilfried Bony, Wayne Hennessey ne peut que freiner la course du ballon dans son but. 1-0. L'Ivoirien est à deux doigts de doubler la mise quelques instants plus tard, mais ce même Hennessey est bien plus ferme dans son intervention. Distillant de bons arrêts, le gardien gallois ne peut en revanche rien contre la puissance collective de City. Après un bon débordement de Iheanacho, Kevin De Bruyne claque face à la cage vide. 2-0. C'est cher payé pour des Eagles auteurs d'un premier acte combattif mais finalement maladroit, à l'image de la dernière frappe de Joe Ledley, peu avant les citrons.

Le cauchemar Iheanacho


Après la reprise, la seconde période est à l'image de la…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant