De bons résultats pour Actipierre 1, 2, 3

le
0

Tensions et incertitudes ont peu impacté Actipierre 1,2,3.  Les trois scpi ont continué à produire de bons résultats en matière de valorisation du patrimoine, d’occupation et de distribution de revenus. Dans l’environnement financier actuel, les taux de distribution demeurent attractifs.

On ne cesse de le répéter mais l'immobilier continue d’offrir une rentabilité flatteuse par rapport à de nombreux autres placements… sauf qu'il est difficile d’acquérir des biens de qualité  là où la compétition est forte.  Pour cause, les valeurs locatives des meilleurs emplacements demeurent relativement stables quand les emplacements secondaires connaissent  eux, une pression baissière plus accentuée.

En tous cas les valeurs d'expertise 2015 d'Actipierre 1, 2 et 3 (Ciloger) restent bien orientées. Elles s'élèvent respectivement  à  85,46 m€, 103,9 m€ et 134,47 m€ soit des progressions notables à périmètre constant de 5 ,37%, 3,3% et 3,09%. De même, les taux d’occupation financiers demeurent  à des niveaux élevés. Ils sont compris entre 94,96% pour Actipierre 2 et 98,12% pour Actipierre 1. Quant aux taux d’encaissement des loyers, malgré leur net recul au quatrième trimestre (entre 3 et 5 points) ils sont en moyenne supérieurs à 95% sur l’année.

 

Avant de rentrer dans le détail des revenus, Ciloger précise  au moins deux points communs aux trois soeurs. D'abord,  les reports à nouveau  ont été confortés pour s'établir en fin d’exercice entre 4 et près de 7 mois de distribution. Deuxio, le 4ème trimestre a vu  pour chacune d'entre elle le versement d'une distribution complémentaire.

Concernant Actipierre 1, la gratification complémentaire de 3€  porte le revenu total 2015 à 30,10€. Elle est moindre qu’en  2014 (-7,4 %, 32,5 €), mais elle « incorpore une distribution de plus-value de 4€  « imposée en tant que telle lors de sa constatation et qui par conséquent ne sera pas imposée dans vos revenus 2015 ».  Au final, la conjugaison de la progression  du prix d'achat (553,15€, +3,62%) et de la baisse du dividende conduit à un taux de distribution en forte baisse : 5,44%  contre 6,09% en 2014.

Pour Actipierre2, le dividende  annuel est stable  d'une année sur l'autre à 17,76€, un montant qui intègre une « gratte » de 0,36€. Malgré tout, le rendement s'améliore sensiblement (5,27% vs 5,14%) en raison  du recul  de -2,5% du prix moyen de la part (336,88€).

Enfin, les associés d'Actipierre 3  sont plus chanceux. Leur revenu  a progressé de 1,4%. Il s'élève  à 18,64€ y compris la distribution complémentaire de 1€. Le taux de distribution demeure élevé à 5,23% (vs 5,46%) alors que dans le même temps le prix de la part s'adjuge près de 6% à 356,7€.

Du côté des perspectives, Ciloger semble optimiste. « Les objectifs  prévoient un maintien des niveaux courants de distributions trimestrielles ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant